19 décembre 2010

Nom de guerre, DONON

  Il s'appelait Pierre Schumacher. Son père, Jacques, était l'un de ces alsaciens qui avaient choisi d'être français. Mais pour un fils de paysan de Rouffach, il n'était alors qu'un moyen et un seul de rester français : s'engager dans l'armée. Sa mère ne voulait pas que ses enfants deviennent allemands. Pourquoi ? L'histoire ne le dit pas. Mais l'Histoire, avec un grand H, si. Les armées teutonnes qui déferlèrent sur l'Alsace durant la guerre de 1870 se comportèrent de façon telle que le souvenir en est resté. Un souvenir... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 11:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 novembre 2010

Envie de dormir - une nouvelle d'Anton Tchechov

L'ENVIE DE DORMIR Il fait nuit. Varka, une petite bonne d'enfants – elle n’a que treize ans -, balance le berceau où est couché le bébé et murmure tout doucement : Baiou, mon petit enfant, Je te chante ma chanson. Devant l'icône, luit une veilleuse verte; une corde à laquelle pendant des langes et de grands pantalons noirs court d'un coin à l'autre, en travers de la pièce. La veilleuse dessine au plafond une grande tache verte et les pantalons projettent de longues ombres sur le poêle, sur le bureau et sur Varka... Quand la lampe... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 16:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 septembre 2010

"Les Roms" - Lettre de Flaubert à Georges Sand

Envoyé : mardi 7 septembre 2010 10:48 Objet : FW: "Les Roms", une lettre de Flaubert à George Sand. Début du message réexpédié : Une lettre de Flaubert à George Sand.« Je me suis pâmé, il y a huit jours, devant un campement de Bohémiens qui s'étaient établis à Rouen. Voilà la troisième fois que j'en vois. Et toujours avec un nouveau plaisir. L'admirable, c'est qu'ils  excitaient la haine des bourgeois, bien qu'inoffensifs comme des moutons. Je me  suis fait très mal voir de la foule, en leur donnant... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 août 2010

Hergé, Veronika Görög-Karady, Marie Voriskova,et nos voisins...

  Qu'ont donc en commun ces trois personnes entre elles et avec nos voisins ?   Le premier, de son vrai nom Georges Prosper Rémi, est né en 1907 en Belgique et est mort en 1983. Il est l'auteur de bandes dessinées écrites en français, qui sont connues du monde entier, dont le célèbre personnage de Tintin.   La deuxième est née un peu avant la deuxième guerre mondiale. Elle est d'origine hongroise et chercheur au CNRS en ethnologie. Elle est spécialiste de la littérature orale. Elle a deux terrains d'études :... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2010

"Le pinceau magique" d'après Luda

LE PINCEAU MAGIQUE                                                                                            Conte chinois   Voici ce que j’ai entendu raconter.   Au temps de nos ancêtres, vivait dans la... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 09:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 août 2010

Ben Lewis, article (Prospect -Courrier International 1030)

    Cet article, annoncé sur la couverture, a aussitôt attiré mon regard. J'avais eu vent, il y a presque deux ans, de l'émission passée sur ARTE et intitulée "L'art s'explose", mais j'étais alors prise par ailleurs, je n'avais pas regardé, pas suivi les suites. En outre, Ben Lewis y parlait des arts visuels. Les dérives qu'il dénonçait, j'en avais souvent entendu parler par des amis peintres. Elles s'inscrivaient si bien pour moi dans une dérive plus globale que je n'avais pas eu envie de me plonger encore dans... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 11:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

31 juillet 2010

"L'air de la bêtise" est toujours d'actualité

Jacques BrelL'AIR DE LA BÊTISE1957 Extrait du célèbre opéra "La vie quotidienne" Mère des gens sans inquiétudeMère de ceux que l'on dit fortsMère des saintes habitudesPrincesse des gens sans remordsSalut à toi Dame BêtiseToi dont le règne est méconnuSalut à toi Dame BêtiseMais dis-le moi comment fais-tu?Pour avoir tant d'amantsEt tant de fiancésTant de représentantsEt tant de prisonniersPour tisser de tes mainsTant de malentendusEt faire croire aux crétinsQue nous sommes vaincusPour fleurir notre vieDe basses... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 10:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 juillet 2010

"Le cri de l'araignée" (mais pas celle de Sylvain Gabriel : Cf note)

LA SAISON CULTURELLE 2010-2011 CLV D’après l’exposé de mademoiselle Camélée, docteur-es-culture clvillaise   Une série de petits incidents, un point qui change de couleur sur un programme, un cri aigu inexplicable durant une répétition, un instrument de musique qui joue tout seul, un aspirateur qui parle dans la salle de spectacle, et d’autres encore, émaillent le travail préparatif de tous ceux qui sont concernés par la saison culturelle à venir de ClV.   En... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 11:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2010

La Puce Camélée

UN CRI A LA PATINOIRE   Tout commença par un petit cri aigu comme Clémence enfilait son patin gauche. -         Pourquoi cries-tu comme ça ? demanda Clément. -         Mais… ce n’est pas moi ! -         C’est qui, alors ? s’étonna Clémentine. -         Peut-être lui, murmura Clémence en regardant d’un air soupçonneux le garçon blond qui, debout face à eux, le pied sur un banc, finissait de... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2010

Article : UN FONCTIONNEMENT DE CONTEUR

Précédent article pour le site "bien vieillir : « Contes et conteurs d’hier et d’aujourd’hui »   Dans les années 1960, conter n’était pas un métier. Etre artiste en était à peine un, du moins dans une famille « bourgeoise », encore plus quand cette bourgeoisie était d’assez fraîche date (deux à trois générations). J’aime enseigner, j’aime les histoires et les mots. J’ai donc choisi d’être professeur de Français. Mais je n’ai pas exercé très longtemps : des soucis de santé m’ont « mise entre parenthèses » pour... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]