13 juin 2016

LE LOUP ET LE CHIEN - Fable de La Fontaine - Recueil I - Livre 1 - Fable 5

LE LOUP ET LE CHIEN *   Un loup n'avait que les os et la peau ; Tant les chiens faisaient bonne garde. Ce loup rencontre un dogue aussi puissant que beau,  Gras, poli(1), qui s'était fourvoyé par mégarde. L'attaquer, le mettre en quartiers, Sire Loup l'eût fait volontiers. Mais il fallait livrer bataille  Et le Mâtin était de taille A se défendre hardiment. Le loup donc l'aborde humblement, Entre en propos, et lui fait compliment Sur son embonpoint, qu'il admire. Il ne tiendra qu'à vous, beau sire, ... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juin 2016

STAGE de CONTES samedi 25 et dimanche 26 juin à Champigny-sur-Marne

L'ART EN LIBERTE propose un STAGE DE CONTE avec Hélène Loup . "CONTER" Quoi ? Comment ? A qui ? Pourquoi ? . Samedi 25 et dimanche 26 juin 2016 - De 9h30 à 17h avec une scène ouverte le dimanche 26/06 en clôture . Pour conteurs en chemin . Salle municipale - 55 rue Pierre-Marie Derrien - 94500 Champigny-sur-Marne . Plus d'informations : www.artenlibertélapassionduconte.fr contact : 01 42 83 85 09 6 Art en Liberté - 12 rue Maurice Denis - 94500 Champigny-sur-Marne  
Posté par helene-loup à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2016

"Contes effrontés" à la Bellevilloise, dimanche 29 mai à 20h30, pour le Féministival

Je raconte ces "contes effrontés", en duo avec la lectrice Fatima Ezzahra Benomar. L'entrée est libre. Adresse : 19/21 rue Boyer à Paris 20ème - M° Gambetta Cette conterie clôturera le Féministival qui commence ce matin, dès 11h. Il comporte toutes sortes d'animations. Pour plus d'informations : www.feministival.com
Posté par helene-loup à 09:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2016

OBJET : "BRUITS DE CHIOTTES"

Une lettre qui circule sur la toile. Pour avoir travaillé comme enseignante puis comme conteuse avec ces élèves qu'évoque l'enseignante dans sa lettre, ces enfants qui ne disposent guère que d'une centaine de mots pour s'exprimer, grossièretés inclues, je sais l'importance de l'exemplarité. Il est très regrettable que nos politiques, uniquement préoccupés de leur carrière et donc de leur image, l'oublient. . Objet: « Bruits de chiottes », expression lâchée par une ministre de l'éducation aux journalistes.    ... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mars 2016

Pour finir - petit poème de Géo Norge

Pour finir    Le savez-vous, chez ce peuple d’oiseaux, La mode fut qu’on se coupât les ailes ; Pourquoi de l’aile, on ne volait plus guère, On mangeait trop et l’on marchait si peu Que pour finir on se coupa les pattes. Quant à chanter, le fait devint si rare Que pour finir, on se coupa la gorge.    NORGE in  Bal masqué parmi les comètes   Commentaire entendu d'une femme poète : Et pour cacher la plaie, on s'fit pousser la barbe, Les sourcils sur les yeux, les poils dans les... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2016

Circule, virgule, ou je t'apostrophe !

Un jeune instituteur débarque dans le village. Le maire, voulant voir de quel bois est fait ce citadin, décide d'assister à une leçon. Celle-ci porte sur l'importance de la virgule. Au bout d'une demi-heure, la leçon prend fin et les enfants sortent pour la récréation. Le maire trouve que, une demi-heure, c'est consacrer beaucoup trop de temps à la petite virgule ! Il y a des sujets bien plus importants à traiter !     -    Pas importante, la virgule ? Vous croyez ? répond l'instituteur. Il va au tableau et... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 10:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2016

LE LOUP PENDU, d'après Jean-François Bladé - Contes populaires de Gascogne

Un jour, un homme traversait un bois. Il trouva un loup pendu par le pied au haut d'un chêne.      – Homme, dit le loup, tire-moi d'ici [...] ! J'étais monté sur ce chêne pour y prendre un nid de pie. En descendant, j'ai pris mon pied dans une branche fendue. Je suis perdu, si tu n'as pas pitié de moi.    – Je te tirerais de là avec plaisir, répondit l'homme ; mais j'ai peur que tu me manges quand tu seras dépendu.    – Homme, je te jure de ne faire aucun mal, ni à toi, ni aux tiens, ni à tes... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2015

"Les habits neufs du Grand-Duc", de Hans-Christian Andersen

LES HABITS NEUFS DU GRAND-DUC.   Il y avait autrefois un grand-duc qui aimait tant les habits neufs, qu’il dépensait tout son argent à sa toilette. Lorsqu’il passait ses soldats en revue, lorsqu’il allait au spectacle ou à la promenade, il n’avait d’autre but que de montrer ses habits neufs. À chaque heure de la journée, il changeait de vêtements, et comme on dit d’un roi : « Il est au conseil, » on disait de lui : «  Le grand-duc est à sa garde-robe. » La capitale était une ville bien gaie,... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 08:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2015

Le sapin de Hans-Christian Andersen : un conte de Noël pour adultes

LE SAPIN Conte d'Andersen Traduction du danois : Anne-Mathilde Paraf Là-bas, dans la forêt, il y avait un joli sapin. Il était bien placé, il avait du soleil et de l'air; autour de lui poussaient de plus grands camarades, pins et sapins. Mais lui était si impatient de grandir qu'il ne remarquait ni le soleil ni l'air pur, pas même les enfants de paysans qui passaient en bavardant lorsqu'ils allaient cueillir des fraises ou des framboises. Ils en avaient souvent toute une cruche pleine ou bien ils enfilaient les fraises sur une... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 19:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2015

Verbe CALTER au présent de l'indicatif

  Verbe CALTER (ou : caleter)  Je pars Tu te cavales Il se débine Nous nous taillons  Vous vous barrez Ils se trissent Cette conjugaison fantaisiste existe depuis cinquante à soixante ans, à ma connaissance.  Autre version : On annonce la conjugaison du verbe PARTIR, et on dit, à la première personne du singulier : Je calte, ou je m'calte.   La langue française est riche, il y a beaucoup de synonymes, la plupart familiers ou argotiques, vieillis ou récents. Je me suis amusée à en rechercher... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 10:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]