PARIS NORMANDIE.FR

Toute une salle
suspendue à ses doigts

Publié le 12/05/2014 á 23H56
Partager
Réagir 

Féerie. Avec la conteuse Hélène Loup,tout le monde a peur du loup, sauf les enfants.

À la bibliothèque de Navarre mercredi matin, à celle de Nétreville l’après-midi, la conteuse Hélène Loup a tenu en haleine son auditoire, composé d’une quinzaine d’enfants et de quelques parents. La Parisienne originaire de Toulouse sillonne les théâtres, les festivals et les bibliothèques depuis près de quarante ans. « Tous les enfants aiment qu’on leur raconte des histoires. Ils ont cette faculté incroyable de savoir dissocier le réel de l’imaginaire », estime celle qui enchaîne les souvenirs d’enfance et les contes venus du monde entier.

Une mouche dans le ventre

Avec ses chansons et sa musique, ses jeux de gestes, de mots et de doigts, la marionnettiste-prestidigitatrice a l’art d’emmener le public dans son monde parfois totalement loufoque. Exemple : Un seigneur japonais a avalé une mouche. Il se plaint à son médecin de l’entendre gazouiller dans son ventre, « ce qui n’est pas très raffiné ». Celui-ci lui conseille d’avaler une grenouille pour la gober. Mais voilà qu’il se met à croasser. Le docteur lui suggère alors d’avaler une couleuvre.

Cette fois-ci, son ventre fait « tsitt tsitt ». Et le pauvre seigneur d’être bastonné par des maris jaloux persuadés qu’il sifflait leurs femmes. La suite ? Le sanglier avale la couleuvre, le chasseur tue le sanglier...

Un à un, les enfants, d’abord en cercle, se rapprochent de la conteuse, presqu’à la toucher. Jusqu’au moment où le hérisson qui pique obtient enfin le bisou tant espéré. Exactement ce que la comédienne a obtenu au final.

INFOS PRATIQUES

L’Art en liberté : 01 42 83 85 09.

Courriel helene.loup@dbmail.com

Pour les photos, voir sur le site : http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/511349/toute-une-salle-suspendue-a-ses-doigts#.VG4GfTSG-z5