24 juillet 2012

Poème sans titre de Paul Verlaine, extrait de "Sagesse" (1880)

Ayant poussé la porte étroite qui chancelle, Je me suis promené dans le petit jardinQu'éclairait doucement le soleil du matin, Pailletant chaque fleur d'une humide étincelle.Rien n'a changé. J'ai tout revu : l'humble tonnelle De vigne folle avec les chaises de rotin…Le jet d'eau fait toujours son murmure argentinEt le vieux tremble sa plainte sempiternelle. Les roses comme avant palpitent ; comme avant, Les grands lys orgueilleux se balancent au vent. Chaque alouette qui va et vient m'est connue. Même j'ai retrouvé debout la Velléda*,... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 15:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juillet 2012

La Marmite qui devint mère

LA MARMITE QUI DEVINT MERE     Nasreddin (ou Joha, ou Mardochée, ou Georges)* a invité beaucoup de monde à dîner. Mais il ne dispose que d’une petite marmite. Il va donc trouver sa voisine pour lui en emprunter une  grande. La voisine n’est pas prêteuse et elle se méfie de son voisin. Elle commence par refuser. Nasreddin insiste, insiste encore. La femme finit par céder, à regret et en multipliant les recommandations. -         J’en prendrai le plus grand soin, dit Nasreddin.... [Lire la suite]
Posté par helene-loup à 13:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]