Parmi mes contes, il y en a un, publié dans Le jeu de la répétition dans les contes ou comment dire et redire sans se répéter (Edisud), Le mariage de la petite Cantharide *, où je m'amuse à passer tous les cris des animaux pouvant être présents dans une ferme traditionnelle. Et je donne le verbe qui désigne chaque cri.

  Mais, quand j'ai commencé à conter cette randonnée et quand je l'ai écrite, je n'étais pas sûre de quelques-uns des noms de cris. Je n'avais pas eu l'idée de farfouiller sur le Net. Ces listes étaient-elles déjà parues ? Je l'ignore. 

  Ces dénominations des cris sont aujourd'hui trouvables à deux adresses (à ma connaissance) que voici :

http://www.animaux-nature.com/liste-cri.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/liste_de_cris_d'animaux

  Chez Wikipédia,

  -  il y a le nom de l'animal, le(s) verbe(s) (conjugué(s)), le(s) nom(s) du (ou des différentes variantes) cri ou des cris, le(s) nom(s) de l'autre animal (ou des autres animaux) dont le(s) cri(s) est (sont) désigné(s) par le même mot,

  -  la liste des mots désignant un cri d'animal et l'animal (ou les animaux) qui le pousse(nt)

  -  plus quelques remarques intéressantes.

  C'est aussi la plus complète et la plus claire, mais également la plus longue à consulter.

* quand je raconte Le mariage de la petite cantharide à de très jeunes enfants, j'utilise de petites marionnettes à doigts pour visualiser les animaux que nos citadins ne connaissent plus guère. Je n'ai pas de cantharide, ce joli petit scarabée vert. Et d'ailleurs les petits ne connaissent pas le sens du mot scarabée, n'en ont jamais vu. Quant aux adultes, que cette histoire réjouit aussi, combien d'entre eux savent que la poudre de cantharide pilée était considérée, il n'y a pas si longtemps, comme un aphrodisiaque ? Je glisse cette information dans le récit, lorsqu'il y a des "assez grands", adultes et ados. Mais pour les plus jeunes, je remplace la "demoiselle scarabée" (ce conte existe aussi avec ce titre et quelques variantes notables) verte par la coccinelle qui reste encore connue (pour combien de temps ?) et dont je possède une petite marionnette à doigt très sympa.

  Ce conte existe aussi avec les animaux sauvages. Mais il ne s'agit plus d'insectes femelle mais d'une renarde.